projet de plate-forme multimédia , site web en cours de construction


« L’invention du Nord - Nouvelle typologie », plateforme multimédia, a pour objet d’articuler les récits contradictoires du et sur le Nord - la Corée du Nord -, qui entretiennent un rapport incoercible à la fiction, hérité des enjeux de la guerre froide, toujours sensibles dans cette partie du monde. La frontière - ici la DMZ - est prise comme objet d’étude et comme méthode. Ses contours produisent les logiques qui engagent les formes du projet : la DMZ est la ligne de cessez-le-feu d’une guerre inachevée plutôt qu’une frontière, aucun traité de paix n’ayant été signé entre les deux Corée. C’est une frontière inachevée et en mouvement permanent. « Cette frontière (...), dit Chris Marker, est elle-même la guerre »(1). Une autre forme qu’induit la frontière est celle, d’un côté et de l’autre de la DMZ, de la citoyenneté, basée sur l’exercice de forces opposées : « La relation du peuple à l’état se définit non par ce qu’il soutient mais à quoi il s’oppose »(2).


Le site, en écho à ces formes et ces logiques, propose des modes structurés et hiérarchisés d'accès à l'information, mais aussi l’inverse, déstructurés et déhiérarchisés, selon les lieux et les heures d’accès. La raison et l'arbitraire s'y croisent, l’information, le stéréotype et la propagande, qui scénographient la complexité de l’accès aux connaissances de la frontière. Les contradictions à l’œuvre ne tendent pas à être résolues, mais exposées au plus clair de leur virulence, aux différentes échelles de l’organisation spatiotemporelle du site. « L’invention du Nord » poste le visiteur à différents points d’observation, des Vedute, d’où il pourra considérer les différentes logiques à l’œuvre sur la DMZ, dans toute l’étendue de leurs conflits ouverts.


1. Chris Marker, 1959, cité par Philippe Pons, Corée du nord, un état-guérilla en mutation, Paris, Gallimard, 2016.

2. Suk-young Kim, DMZ Crossing: Performing Emotional Citizenship Along the Korean Border, New York, Columbia University Press, 2014.

organigramme